Confinement : Ce qu’il vous faut pour vous rendre à vos ruches

Avec le confinement actuel, sans document officiel, vous n’avez pas le droit de vous rendre à vos ruches distantes de chez vous. Vous risquez même une amende de 250€.

Grâce à votre attestation d’enregistrement de l’AFSCA, il vous est possible de vous déplacer (dans le cadre bien entendu de votre activité apicole).

Vous n’êtes pas encore enregistré auprès de l’AFSCA?

Que cela ne tienne, ce n’est pas grand chose :

  1. Rendez-vous sur leur site pour télécharger le formulaire de demande d’enregistrement (dans le formulaire, il vous sera demandé d’informer les codes correspondants à votre activité apicole. Repérez les fiches ACT 192 et ACT 193 sur cette page, tout y est indiqué;
  2. vous le remplissez et le renvoyez signé, par email (c’est plus rapide) à ;
  3. 3-4 jours plus tard, vous devriez recevoir un email de réponse avec votre attestation en pièce jointe. Si cela ne devait pas être le cas, passez un petit coup de fil, pour vous assurer que votre demande est bien en cours (cellule du Brabant Wallon : 081 20 62 00).

Vous êtes déjà enregistré•e auprès de l’AFSCA?

Trois cas de figure :

  1. Vous avez votre attestation en main. Parfait, prenez-la avec vous lors de vos déplacements apicoles;
  2. Vous n’avez pas votre attestation avec vous, mais vous êtes en possession de vos identifiants au site de l’AFSCA. Elle est téléchargeable sur leur site. Une procédure a été publiée, voici le lien à suivre pour en connaître tout le contenu;
  3. Vous n’avez ni attestation, ni identifiants, le plus simple est d’appeler la cellule du Brabant Wallon : 081 20 62 00, ils vous enverront votre attestation par email ou par la poste.
    Ils sont accessibles tous les jours ouvrables de 8h30 à 12h00 et de 13h00 à 16h30.

Le plantain, pour calmer vos piqûres d’abeilles

Le plantain est pas mal répandu dans nos jardins, si vous vous faites piquer par une guêpe, une abeille, une ortie… coupez une feuille de plantain, écrasez et triturez-là jusqu’à ce qu’un jus en sorte, ensuite appliquez la feuille (sans frotter), cela devrait calmer la douleur…

Plus d’infos sur le site ‘Le chemin de la nature

Pour les incultes comme moi, le plantain dans mon jardin ressemble à ceci :

Attention à la faim

Bonjour  a toutes et tous,

ATTENTION : une attention toute particulière à vos colonies!

Le peu de fleurs, un froid persistant, les abeilles confinées à l’intérieur des ruches, pas de nourriture pour le couvain.
On me signale des ruches mortes de faim.
Claudy

Bientôt mars, que faire ?

  1. Il faudra nettoyer les plateaux.
  2. Vérifier, et au besoin éliminer les ruches à problème.
  3. Prévoir la première visite de printemps.
  4. Placer éventuellement un candi, au cas où.
  5. Les jours rallongent mais le froid est toujours présent. Inutile de vouloir ouvrir sous prétexte de… Il vaut mieux un coup d’œil attentif sur ce qui ce passe sur la planche de vol, surtout par une belle journée ensoleillée. Je dis toujours qu’il faut laisser le temps au temps.
  6. L’apiculteur que vous êtes doit vivre comme ses colonies, au rythme des floraisons. C’est le seul calendrier à respecter pour vos observations à la conduite du rucher.
  7. La floraison du noisetier est le démarrage avec les premiers pollens. Viendront ensuite les saules avec des températures plus clémentes.
  8. Après deux ou trois jours de beau temps et une température agréable, le nettoyage ou le changement de plateau peut être envisagé.
  9. Si le beau temps se maintient, une ouverture des ruches peut être envisagée ; une évaluation de la situation vous permettra de gérer au mieux votre travail.